Interview : Martin Garrix parle de son nouvel album et de sa nouvelle étiquette

Interview : Martin Garrix parle de son nouvel album et de sa nouvelle étiquette


Une grande majorité de la musique de danse électronique a été perfectionnée depuis l'été 2013. Avec le single "Animals", le jeune producteur n'a jamais été en tête des charts Beatport pour continuer à devenir l'oie d'or de Spinnin' Records avec la version suivante de la chanson qui a défini la maison de la grande place pour l'année prochaine. A ce moment-là, il a joué dans des festivals de musique comme Tomorrowland, EDC Las Vegas et Coachella et a ainsi travaillé avec des artistes comme Afrojack, Sander Van Doorn et Tiësto.

Mais ce fut il y a un an et demi. Ces jours-ci, Martin a changé son style, sa direction et ses airs dans un désir de captiver le monde et a ainsi les projecteurs sur lui. De son départ exténuant à partir des dossiers Spinnin' au lancement de son nouveau label STMPD, il a dévoilé une nouvelle chanson qui ne taquine pas l'ampleur potentiel de ce qu'il peut offrir au grand schéma de la musique. En plus de cela, Ultra Music Festival, qui est réglé à partir d'il y a quelques semaines, est affiché dans tous les genres et n'est pas lié par 128 battements par minute.


Interview de Martin Garrix :

→ Vous n'êtes pas étranger à la semaine de la musique Ultra et Miami. Combien de temps avez-vous pour faire des spectacles pour Miami Music Week ?

Martin Garrix : Ceci est mon quatrième Miami Music Week et ma troisième fois en jouant Ultra à Miami. Chaque année a été plus grande pour moi. La première année je suis dans la foule. Il y a deux ans, j'étais sur les créneaux horaires de jour. Puis l'année dernière j'ai fait la fente de nuit et maintenant je vais faire un ensemble de fermeture.


→ Oui je me souviens avec Usher l'an dernier. Ce fut un énorme ensemble et j'étais là pour ça !

Martin Garrix : Merci ! A chaque fois que je suis à Miami, ça m'apporte tous ces souvenirs de fou qui sont beaucoup de plaisir !


→ Avez-vous fait des événements ici, à Miami et à l'extérieur de Ultra ?

Martin Garrix : Je me suis présenté à Sirius XM pour faire une interview à la radio et un petit jeu de DJ. Mais c'était pendant la journée et j'étais en train de répéter tous les jours avec l'équipe. Nous avons créé notre propre studio dans la chambre d'hôtel où nous avons tous nos équipements et un DJ set où je suis en train de jouer de la musique. Ils sont en train de faire des visuels et à chaque fois qu'ils font quelque chose qui me plaît, je vais dire "J'adore !"


→ Vous faites en sorte que l'expérience en tête d'affiche est la meilleure non ?

Martin Garrix : Nous avons mis beaucoup de temps dans le spectacle et ce que les fans obtiennent en retour est un bon spectacle. Pour moi, il en vaut la peine et si je compare cette semaine à l'année dernière, l'année dernière j'avais beaucoup fait la fête et j'ai joué un grand nombre de spectacles différents et tous les matins je me suis dit : "Ah ! Je dois faire la presse ! Je dois être dans le studio !" Alors cette année, j'ai été essentiellement dans le studio de ma chambre d'hôtel et dans le vrai studio pour travailler la musique et le spectacle.


→ Donc comparé aux autres années, diriez-vous que celle-ci a été beaucoup plus relaxante avec beaucoup plus de temps ou mi-temps pour vous ?

Martin Garrix : Non je n'ai pas vraiment de temps d'arrêt. Juste le temps de travail. Il y avait beaucoup de choses que je devais faire et je priorisais. Et la mise en équilibre de cela était très agréable.


→ Je ne peux qu'imaginer. Y a-t-il ce genre de musique que vous écoutez ou écoutiez en allant dans la direction opposée à votre single "Animals" comme les rejets dans vos projets plus mélodiques comme "Now That I've Found You" ? Quelle est votre source d'inspiration en ce moment ?

Martin Garrix : J'aime bien Axwell Ingrosso, le dernier album de Steve Angello, et le vieux son Avicii. Pour moi, la musique est de l'émotion. Avec beaucoup de musique qui a été libérée, j'ai commencé à sonner le même son. Je décidais de mettre de nouveau plus d'émotion dans la musique. Par exemple, je jouais des instruments à partir d'un très jeune âge et donc je voulais utiliser ma progression des accords et mes mélodies ont juste peu d'air frais. Mais maintenant je suis dans une phase totalement différente. Je viens de commencer ma nouvelle étiquette. Vous allez paniquer ce soir avec la musique que je mets ce soir. Je fais des choses pièges. Je ne sais même pas comment l'appeler à ce stade. Maintenant, avec mon nouveau label, je peux faire ce que je veux. Il est juste moi et ça va être amusant !


→ Maintenant que pouvons-nous nous attendre de STMPD ? Et quel genre d'artiste pouvons-nous nous attendre ?

Martin Garrix : Vous pouvez tout vous attendre de l'étiquette. Il peut avoir des rappeurs et des hip-hop à la pop indie, de musique piège à musique électronique. Il peut avoir peut-être de tout. Je suis âgé de 19 ans et je ne dois pas faire plus d'argent. Ce que je veux vraiment faire avec l'étiquette, c'est de faire une plate-forme pour d'autres artistes et de stimuler de nouveaux talents dans le monde. J'ai reçu les démos les plus étonnantes, je travaille en studio avec certains de mes talents seulement pour les projets en fonction de ce qu'on veut ou en fonction de ce que je veux et je viens d'acheter mon nouvel espace de bureau à Amsterdam il y a deux jours. Maintenant, nous sommes en expansion de l'équipe et nous devrons trouver des gens qui travailleront pour STMPD RCRDS. Comme avec "Now That I've Found You", j'espérais avoir un bon retour parce que c'était la première sortie sur l'étiquette et la rétroaction était absolument ridicule. Il a tracé à travers le monde et nous n'avions même pas commencé la promo radio de l'étiquette. Il a été seulement poussé par mes propres médias sociaux. Pour moi, c'est super excitant et maintenant avec Ultra qui est à venir, je vais jouer beaucoup de nouvelles musiques de genres différents et je veux que ce soit une vitrine pour l'étiquette que chaque type de musique soit possible pour ça.


→ Cela nous amène à votre prochain album. Vous avez déjà dit que vous expérimentez dans ces nouvelles orientations. Ça devient bizarre avec votre musique. Saurons-nous le nom de l'album encore ? Que saurons-nous à propos de tous les collaborateurs ?

Martin Garrix : Vous allez entendre beaucoup de nouvelles chansons ce soir. Je n'ai pas encore de nom pour l'album encore mais je réfléchis sur les différentes options. Cependant, je suis toujours en train de vous faire des chansons. Je pense avoir entre 25 à 30 chansons en ce moment et nous allons choisir les 13 meilleures. Je pourrais aussi libérer les autres sous un nouvel alias sur STMPD et je peux essentiellement faire ce que je veux et ils se sentent bien. J'ai eu deux mois gratuits juste pour travailler en studio et je me sentais incroyable.


→ Dernière question : qu'est-il arrivé à votre autre GRX alias ? Est-ce qu'il revient ou est-il enterré pour le moment ?

Martin Garrix : Je pense qu'il est encore dans le processus. Mais je me concentre sur moi dès maintenant. Je veux vraiment sortir l'album bientôt. Certainement cette année. Et je vais à la première d'un nouvel alias ce soir. Ça va être amusant et je suis vraiment excité de montrer au monde ce soir.


Interview : Martin Garrix parle de son nouvel album et de sa nouvelle étiquette

Tags : Martin Garrix ♥ - interview

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (23.22.136.56) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse